Les Français prennent-ils la vie à la légère ?

Nous, élèves de la 3e médias du Collège Pablo Picasso, avons effectué du 7 au 18 janvier 2016, un sondage concernant le rapport au théâtre des Montessonnais qui vivent en banlieue Parisienne, dans les Yvelines. Ce sondage a été réalisé de façon à correspondre à la population entière de Montesson, grâce aux archives de l’INSEE. Les tranches d’âges des personnes interrogées vont de pré-adolescent à octogénaire et respectent les pourcentages représentatifs de la ville de L’INSEE.

En cette période de début d’année, nous pouvons remarquer que la moitié des Français ont envie ou peut-être besoin de rire.  Effectivement, malgré les nombreux événements tragiques qui ont marqué la fin et le début de l’année 2015, la population éprouve encore le  désir de rire et de s’amuser. Ne soyons pas surpris par ces chiffres : cela a toujours été le cas. En effet, le théâtre a toujours existé et été admiré. Que ce soit 25 siècles plus tôt, en Grèce Antique où l’on vénérait Dionysos, le dieu du théâtre, ou alors au XVIIe siècle où les populations et le Roi lui-même se rendaient aux célèbres comédies de Molière, les Hommes se sont toujours divertis de quelque façon que ce soit.

En outre, les graphiques ci-dessous vous permettront une meilleur compréhension de chiffres dont il est question dans cet article.

genres

 

Les Montessonnais ressentent donc le besoin de se distraire.

Toutefois, quelle peut bien être l’utilité de s’esclaffer devant des pièces comiques ?

Il nous est très simple de répondre à cette question : le rire a toujours été un moyen d’égayer notre vie et d’échapper à la tristesse et à la peine. Que ce soit dans le passé ou le présent, l’amusement reste et restera la meilleure façon de s’évader de la réalité, qui peut parfois se montrer cruelle. Pour se détendre, la comédie reste une façon des plus efficaces : rien de tel qu’un fou rire pour se délivrer de tout notre stress et toutes nos angoisses. Cette nécessité de rire, les Français, et plus particulièrement les Montessonnais l’ont bien compris, et se rendent en conséquence, pour la majorité, assister à des pièces humoristiques contemporaines ou d’anciennes comédies de Molière. En effet, il se trouve que ce dernier est l’auteur le plus connu des Français, ce qui est encourageant car cela démontre que les pièces divertissantes sont immortelles : elles continuent de faire rire tout les types de publics à travers les siècles. Capture d’écran 2016-01-30 à 15.50.05

Néanmoins, la plupart des citoyens Français préféreront malheureusement aller voir un film au cinéma plutôt que de retourner à la source du divertissement de tous les Hommes : le théâtre. Pourtant ne perdons pas espoir car, même si ils sont peut nombreux, une partie des citoyens français se rend encore au théâtre de temps en temps, pour rire devant les effets comiques créés par Molière et ses prédécesseurs. De ce fait nous continuerons de prôner l’importance des comédies et de leur bienfaits, en insistant sur le fait que les Hommes doivent se détendre et lâcher prise : prendre le vie à la légère.

 

Virgile, Louise et Constance